Philippe Pouletty | Le Big Bang Santé du Figaro

Philippe Pouletty | Le Big Bang Santé du Figaro

En vue d'entreprendre des recherches liées aux séquelles des interactions médicamenteuses sur les érythrocytes et l’albumine, l'entrepreneur investit dans la société de biotechnologie RedCell Inc. (actuellement nommée Conjuchem Inc.) en parallèle avec l’introduction en bourse de SangSat. Grâce à plusieurs brevets consignés à son nom, Philippe Pouletty (Découvrez le site internet Lefigaro.fr de Philippe Pouletty) a fondé SangSat Inc. en 1988. Cette entreprise est spécialisée dans la transplantation d’organes et s'avère cotée au Nasdaq depuis 1993. Le chercheur a formé l'établissement spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. en se servant de brevets inscrits à son nom. Rebaptisé Conjuchem Inc., il se retrouve coté en bourse au Canada en 2000. Entrepreneur éprouvé, Philippe Pouletty a aidé à mettre en place DrugAbuse Sciences Inc., une entreprise se concentrant sur de nouveaux médicaments pour pouvoir surmonter la toxicomanie et l’alcoolisme. Cette enseigne se trouve être née pendant son passage bénéfique à la Silicon Valley courant 1995.

Les startups notables accompagnées par Truffle Capital

Pour pouvoir faciliter l'élaboration de vaccins et d’immunoactivateurs, la société Abivax a notamment fusionné avec les marques Wittycell et Splicos. En effet, Truffle Capital rattache quelquefois divers établissements de son portefeuille pour pouvoir renforcer l'expansion de ses différents concepts. L'administrateur de Truffle Philippe Pouletty a soutenu l'institution des entreprises Carbios et Kardiozis en 2011. Ces établissements se concentrent sur la mise au point de prothèses et de composants synthétiques dédiés à l'univers industriel ou médical. Philippe Pouletty s’est entre autres démarqué via les concrétisations de l'enseigne Carmat en matière de cœurs artificiels. Raffermie par le talent de businessman du médecin, la compagnie s'avère entrée en bourse depuis 2010. Le portefeuille de Truffle Capital englobe notamment l’enseigne Symetis établie en 2004. L'entreprise conçoit et commercialise des valves aortiques transcatheter. Elle doit être cotée en bourse en 2017.

Les différentes activités extra-professionnelles du médecin et les distinctions acquises dans le domaine

Le directeur général de Truffle Capital est vice-président d’Europabio entre 2005 et 2009. L’investisseur a l'opportunité d'aider encore plus les startups innovantes à travers sa place au sein de l’association hommes d'affaires travaillant dans le secteur de la biotechnologie en Europe. Étant donné sa grande passion pour ce secteur, Philippe Pouletty a été désigné directeur de France Biotech pour quatre mandats successifs entre 2001 et 2009. Cet organisme regroupe les hommes d'affaires français opérant dans le monde de la biotechnologie. En vue d’encourager les entreprises visionnaires à l'échelle mondiale, Philippe Pouletty a notamment travaillé avec le dirigeant de Microsoft entre 2005 et 2010. Ces diverses coopérations révèlent ses initiatives en faveur de la recherche et de l’innovation. Le premier objectif de France Biotech est de simplifier le dialogue entre les hommes d'affaires et les scientifiques. Cet organisme regroupe plus de 150 compagnies se concentrant sur la biotechnologie et implantées dans toute la France.

Truffle Capital, une compagnie de gestion de fonds de placement au service des petites et moyennes entreprises (PME)

La compagnie Neovacs se retrouve introduite en bourse en 2010 en raison de sa nature intéressante. Cet établissement a été constitué par Truffle Capital en 2003 pour élaborer des traitements contre les syndromes reliés à l'auto-immunité. L'entreprise Theradiag est accompagnée par Truffle Capital dès 2003 et introduite en bourse courant 2012. Philippe Pouletty est gérant par intérim de cet établissement spécialisé en diagnostic entre 2009 et 2010. Courant 2015, Pilosciences a été liquidé à l’instar du centre de recherche Cytomics, affecté aux substances antifongiques. Philippe Pouletty est notamment entré dans l'univers de la dermocosmétique à travers cette compagnie créée courant 2011.

La majorité des spins off financés par Truffle Capital est formée par le businessman et son équipe. L'investisseur se spécialise en biotechnologie et développe principalement des spins off de centres d'étude dépendant d'universités d'envergure mondiale. Actuellement, Truffle Capital s'occupe d'actifs estimés à environ 750 millions d’euros. Le médecin a constitué la société en s'associant à Henri Moulard et à Bernard-Louis Roques, deux hommes d'affaires jouissant de connaissances approfondies de cette branche. Les projets financés par Truffle Capital se trouvent être choisis relativement à leur caractère innovant. Le Dr Philippe Pouletty s’applique notamment à analyser et à choisir les brevets dignes d'intérêt.

Articles